légende du petit pot fêlé

      Aucun commentaire sur légende du petit pot fêlé

Il était une fois … un petit pot fêlé

semez des fleurs sur le bord du chemin comme le petit pot fêléVoici une vieille légende taoïste, transmise au fil des générations: elle  est venue jusqu’à nous comme un cadeau.

Un petit pot fêlé

Il était une fois une vieille dame chinoise qui possédait 2 grands pots; chacun suspendu au bout d’une perche, qu’elle transportait appuyée derrière son cou.

Un des pots était fêlé.  L’autre était en parfait état et rapportait sa pleine ration d’eau.

A la fin de la longue marche vers la maison, le pot fêlé, lui n’était plus qu’ à moitié rempli d’eau.

Tout ceci se déroula quotidiennement pendant 2 années complètes, alors que la vieille dame ne rapportait chez elle qu’un pot ½ d’eau.

Bien sur, le pot intact était très fier de ce qu’il accomplissait;  mais le pauvre pot fêlé avait honte de ses propres imperfections.

La tristesse du petit pot fêlé

Le pot fêlé se sentait triste car il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé.

Après 2 années qu’il percevait comme un échec, il s’adressa à la vieille dame alors qu’ils étaient près du ruisseau.

«  J’ai honte de moi même car la fêlure sur mon côté laisse échapper l’eau tout le long du chemin lors du retour vers la maison ».

Les fleurs et le petit pot fêlé

La vieille dame sourit : « As tu remarqué qu’il y a des fleurs sur ton côté du chemin alors qu’il n’y en a pas de l’autre côté ? J’ai toujours su pour ta fêlure. Alors j’ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin. Et chaque jour, en rentrant du ruisseau, lors du retour à la maison, tu les arrosais.soyez comme le petit pot fêlé, dans la légende taoïste
Pendant 2 ans j’ai pu ainsi cueillir de superbes fleurs pour décorer la table.

Sans toi, simplement tel que tu es, il n’aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la nature et la maison ».

 

Merci, petit pot fêlé

Imitez cette vieille dame souriante: elle a cheminé en observant l’eau qui tombait sur le bord du chemin ; et elle a pris son temps, tous les jours, pour semer ses graines, lors de sa longue marche vers la maison, en rapportant sa ration d’eau quotidienne.

Semez des graines de fleurs tout au long de votre chemin, avec l’eau qui perce à travers votre pot fêlé. Prenez le temps de voir, de goûter, de sentir les fleurs sur votre chemin.

Votre bonheur est à l’intérieur de vous, votre bonheur est le chemin, celui que vous embellissez à chaque pas que vous faites dans l’instant présent.  Observez la beauté autour de vous, l’eau de la vie qui arrose la terre. Et  semez les graines de joie et d’amour.

Nous avons tous nos blessures, nous sommes tous un petit pot fêlé nous aussi ; acceptons le et voyons dans nos blessures comment nous pouvons les transformer en cadeaux de la vie !

De la même manière, tournons notre regard vers les autres, et voyons les tels qu’ils sont sans les juger, et en prenant le côté positif de leurs «  défauts » tels que nous les percevons. Il y a beaucoup de trésors en eux, comme il y a beaucoup de trésors en nous.

 

 

 

 

Diaporama

recevez gratuitement cet ebook  » Guérir votre blessure d’abandon

illustration

Télécharger gratuitement votre ebook " guérir votre blessure d'abandon"

About Chantal GUELLEC

Formée depuis de nombreuses années à la connaissance du fonctionnement de la personnalité humaine et de son développement grâce à l'Analyse Transactionnelle, je vous invite à me suivre sur le chemin des relations vraies, et de la sérénité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.