Comment adopter un « Enfant Adapté Soumis » approprié sans être victime?

Comment adopter une attitude d’  « Enfant Adapté Soumis » appropriée sans être victime?

Enfant adapté soumis en état négatif passe en victime et démarre un jeu psychologique

L’attitude relationnelle de l’Enfant adapté soumis est celle qui se plie facilement aux règles et aux personnes qui sont en face de lui. Quand cette attitude est librement choisie, appropriée au contexte , et non répétée, elle fluidifie la relation.

Mais il existe des dérives, vers le rôle de Victime …

Quelle peut –être l’origine d’un rôle de Victime, à travers les attitudes relationnelles ?

Lorsque la communication ne semble pas fluide avec une personne, il est possible que nous adoptions une attitude stéréotypée dans certaines situations, celle dont nous avons l’habitude, et cette attitude n’est pas toujours appropriée.

En effet il se peut que nous «  ressortions » des enregistrements tous faits : nous avons toujours fonctionné comme ça, sans nous poser de questions.

Par exemple, vous pouvez de manière automatique vous adapter  à la relation, vous conformer  à la personne, en adoptant une attitude relationnelle appelée en analyse transactionnelle « l’Enfant Adapté Soumis »

Prenons une situation plus précise pour mieux comprendre:

Vous utilisez votre Enfant Adapté Soumis  par exemple en vous adaptant à la personne en face de vous, et en vous conformant à ce qu’elle vous demande.

Vous préférez satisfaire la personne en face de vous plutôt que vous même.

Mais imaginons que dans ce contexte là, ce n’est pas bon pour vous, car vous avez oublié de tenir compte de vos besoins ou vos envies. (Et il n’y a que vous qui savez ce dont vous avez besoin! ).

Cette situation où vous ne prenez pas conscience de vous même et de vos besoins, génère un malaise à l’intérieur de vous.

Votre relation à l’autre ne s’équilibre plus, vous risquez de passer d’un état je suis OK – tu es OK à un état je ne suis pas OK/ tu es OK, ou bien Je suis OK/ tu n’es pas OK.

Vous allez porter sur l’autre la responsabilité de vos émotions désagréables, ou bien vous allez en vouloir à l’autre qui vous exploite, qui est trop «  dur » alors qu’il suffisait pour vous, de poser des limites claires,

Vous être en train de glisser sur la pente de la Victime, et qui pourra par la suite devenir Persécuteur en «  éclatant  de colère contenue » depuis quelque temps: 

Allez faire un tour du côté de vos émotions et besoins non exprimés !

  • Sachez identifier ses émotions et sentiments qui remontent en surface, prenez en la responsabilité, en comprenant que, même si les autres sont le déclencheur de ces émotions, leur source est à rechercher en vous même.
  • L’étape suivante est de savoir reconnaître vos vrais besoins, à travers les émotions que vous avez identifiées.

Exemple :

  • Là, j’ai besoin de me reposer
  • Là, j’ai besoin de faire ce qui me plait pour me ressourcer.
  • Là, j’ai un autre RdV plus important pour moi.

Différentes situations peuvent amener à prendre un rôle de Victime à partir d’un Enfant Adapté Soumis qui entre dans un état négatif  : « Je ne suis pas OK, l’autre est OK » :

  • A la source de la communication, il n’y a pas de demande claire formulée à l’autre
  • Il existe une peur sous jacente de prendre la responsabilité de dire non à l’autre.
  • Ou bien, il existe une peur d’exprimer ses propres besoins ou envies (par peur d’être rejeté par exemple).

La future Victime ne « voit pas » sa responsabilité dans l’affaire et a tendance à la rejeter sur autrui, en noircissant la situation

Repérez alors les attitudes stéréotypées d’Enfant Adapté Soumis négatif qui ne sont pas appropriées à la situation et qui risquent de vous entrainer dans un jeu psychologique, où vous serez la Victime.

En prenant conscience de ces attitudes automatiques, vous pourrez  « être vous même », vous apprendrez à choisir votre attitude relationnelle

Et vous avancerez sur le chemin des relations vraies!

 

Comment éviter d’endosser le rôle de Victime ?

  1. Formulez toujours des demandes claires et précises
  2. soyez à l’écoute de vos besoins et envies.
  3. Apprenez à dire non et à négocier
  4. Quand vous demandez de l’aide, offrez une contrepartie, et cadrez bien votre demande dans le temps
  5. Acceptez la responsabilité de votre situation
  6. Relativisez la situation, en évitant de la noicir encore plus ! Vous êtes en train de rejouer des scènes douloureuses du passé …
  7. Prenez conscience de vos ressources internes ! Les solutions sont à l’intérieur de vous ! Faites parler votre Parent Nourricier   interne positif (celui qui vous réconforte)
  8. Et : C’est à vous d’agir !

Tout cela veut dire :

Donnez vous une juste place dans la relation, en gardant la posture d’affirmation de soi!

Ayez confiance en vous!

«  Je branche mon Adulte ( celui qui est lucide et objectif) dans ma tête, et je décide que c’est approprié ou non d’utiliser mon Enfant Adapté soumis dans ce contexte.

Dans quelles situations l’Enfant Adapté Soumis  est positif, approprié  et efficace ?

  • L’enfant Adapté Soumis se plie à une règle établie et clairement énoncée au sein du groupe, ou de l’institution
  • L’Enfant Adapté Soumis, nous rend sociable, il nous permet de nous intégrer dans notre entourage, et de tenir compte d’autrui.
  • Il permet de faciliter la coopération, en tenant compte de l’autre,
  • Lorsque votre interlocuteur est tellement dans ses émotions, notamment de colère que vous ne pourrez pas le raisonner, vous décidez de faire ce qu’il y a à faire pour le moment  et d’envisager une mise au point plus tard.

Tout est une question d’équilibre … ni trop peu ni pas assez … et bien sûr avec l’état d’esprit:

 » je suis OK, tu es OK » et nous allons de l’avant ensemble!

Si vous trouvez que vous branchez trop souvent votre Enfant Adapté Soumis, qui peut éventuellement vous emmener vers un rôle de Victime, rien ne sert de chercher à le diminuer. Prenez soin de vous , soyez bienveillant avec vous même, en cultivant l’aspect positif de vous même,et visez à augmenter plus l’Adulte, ou le Parent Nourricier, ou votre Enfant libre (qui exprime spontanément ses besoins, sentiments, envies)  …

Pour en savoir plus sur les états du moi fonctionnels lisez l’article:

http://www.relationsvraies.com/decoder-attitudes-relationnelles-etats-du-moi-fonctionnels/

Pour mieux comprendre les jeux psychologiques:

http://www.relationsvraies.com/comment-demarrent-les-conflits/

Diaporama

recevez gratuitement cet ebook  » Guérir votre blessure d’abandon

illustration

Télécharger gratuitement votre ebook " guérir votre blessure d'abandon"

About Chantal GUELLEC

Formée depuis de nombreuses années à la connaissance du fonctionnement de la personnalité humaine et de son développement grâce à l'Analyse Transactionnelle, je vous invite à me suivre sur le chemin des relations vraies, et de la sérénité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.