7 clés pour créer votre spirale positive

spirale négative comment s'en sortir?Comment créer votre spirale positive?

Découragé face à un problème non résolu, vous commencez à tourner dans une spirale négative: vous glissez sur la pente qui mène au rôle de la Victime et vous risquez d’initier un jeu psychologique si vous rencontrez un Sauveur.

Votre ressenti est baigné d’une grande vulnérabilité : vous vous sentez impuissant, et en très basse énergie. Vous avez l’impression qu’il n’y a pas de solutions.

« Je ne suis pas capable, je ne sais pas quoi faire,   je ne vois pas qui peut m’aider, ça ne marchera pas pour moi. J’aurais du … mais que faire maintenant ? »

Bonne nouvelle : Votre point faible est votre vulnérabilité mais c’est aussi votre point fort pour créer votre spirale positive !

créer votre spirale positive en toute gratitude

1. Pour transformer votre vulnérabilité en qualité, prenez conscience de votre sensibilité aigüe à tout ce qui se passe autour de vous, utilisez votre intuition, la conscience de vos émotions

Reconnaissez l’émotion, celle qui est « brute »  et qui met à jour le problème parmi les émotions de base : Tristesse ? Colère ? Peur ?

Reconnaissez aussi les sentiments entremêlés, ceux qui reviennent régulièrement, lorsqu’un problème se présente (tels que  le découragement, la lassitude, l’angoisse … ).

Accueillez sans jugement, ces sentiments qui représentent en fait des sentiments « appris » depuis l’enfance, qui dissimulent de vrais sentiments, et qui masquent vos vrais besoins. (Nous envisagerons ces sentiments, dits « sentiments parasites » dans un autre article.

 2. Prenez conscience de vos besoins fondamentaux  qui se cachent derrière vos émotions. C’est en prenant conscience de vos émotions que vous pourrez vous connecter à vos vrais besoins.

De quoi ai je besoin ?

  • Ai je besoin de reconnaissance, et de signes de reconnaissance ?
  • Ai je besoin d’être tout simplement d’être écouté, en toute bienveillance ?
  • Ai je besoin de vivre et d’exister, d’être accepté telle que je suis ?
  • Ai je besoin de trouver du sens à mes activités?
  • Ai je besoin de stimulation dans mes activités, de la fantaisie au lieu de mon train – train habituel
  • Ai je besoin de sécurité ? Ai je besoin de structure et de cohérence dans ma vie ?

3. Prenez soin de vous et de votre enfant intérieur : Gratitude, gratitude

  • Les respirations profondes vous aident à retrouver le calme intérieur.
  • La méditation est la bienvenue
  • Créez  votre spirale positive en vous centrant sur les petites choses de la vie, qui vous apportent du bien, de la gratitude, et des émotions agréables : revivez les !

            Gratitude, gratitude attitude

4. Re – connectez vous  avec vos réussites déjà vécues , en position  de vie OK/ OK

Qu’est ce qui a bien fonctionné ? Comment m’y suis je pris pour que cela fonctionne ?

Remettez vous dans la position de vie dite « OK/OK » : je suis OK, l’autre aussi est OK,

en vous donnant des signes de reconnaissance à vous même

« Emporte dans ta mémoire pour le reste de ton existence les choses positives qui ont surgi au milieu des difficultés. Elles seront une preuve de tes capacités et te redonneront confiance devant tous les obstacles. »   Paulo Coelho

Cette démarche intérieure vous mène à …

  •  prendre la responsabilité de ce qui vous arrive,

  •  vous  accepter tel que vous êtes.

Vous êtes alors en route pour résoudre votre problème !

5.  Entrez en dialogue, avec vérité, avec une personne avec qui vous avez envie de demander une aide

 

6. Quand vous demanderez de l’aide : Dialoguez avec l’autre dans une relation vraie où vos émotions et vos besoins sont formulés clairement

(Je sens que …, j’ai besoin de …).

ET, formulez clairement vos demandes, avec une question !

(Est ce que tu veux bien … ?)

La demande peut-être toute simple : «  Veux tu simplement m’écouter ? »

 

7. Que faire face à une personne de votre entourage, qui a tendance à prendre le rôle d’un Sauveur?

Vous êtes « là » avec votre vulnérabilité, et un Sauveur veut venir vous sauver malgré vous.

Vous pouvez dire :

  • Je te remercie pour ton attention, mais je préfère régler ce problème tout seul.
  • Je n’ai pas envie que tu penses à ma place.
  • Je veux faire les choses par moi même
  • J’ai juste besoin que tu m’écoutes, mais pas que tu me donnes un conseil, es tu d’accord ?

Vous prenez l’entière responsabilité de la situation

« Veux tu simplement m’écouter ? »

En étant respecté pour qui vous êtes, en prenant conscience de vos besoins fondamentaux insatisfaits, qui sont à la source du problème, vous acceptez de prendre la responsabilité de votre situation, et vous prendrez votre juste place dans la relation.

Votre valeur intrinsèque reste intacte, elle n ‘est pas reliée, elle ne découle pas de votre problème.

«  Veux tu simplement m’écouter ? »  Titre d’un Poème d’un auteur anonyme indien …

Diaporama

recevez gratuitement cet ebook  » Guérir votre blessure d’abandon

illustration

Télécharger gratuitement votre ebook " guérir votre blessure d'abandon"

About Chantal GUELLEC

Formée depuis de nombreuses années à la connaissance du fonctionnement de la personnalité humaine et de son développement grâce à l'Analyse Transactionnelle, je vous invite à me suivre sur le chemin des relations vraies, et de la sérénité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.